Interdiction emploi du feu : Annulation du feu d'artifices du 15 septembre 2019

13 septembre 2019 Mairie

Le feu d'artifices prévu dimanche 15 septembre 2019 à 21h est annulé en raison de la prolongation de l'emploi du feu par arrêté préfectoral.


Communiqué de presse du Préfet :

Le risque d'incendie de forêt demeure important en cette fin de saison estivale.
En effet, les précipitations de ce début de semaine n’ont pas permis une modification significative de l’état de dessèchement de la végétation, et malgré la baisse des températures et le raccourcissement de la durée du jour, des feux de grande ampleur restent possibles.

J'ai donc pris un arrêté prolongeant la période d’interdiction d’emploi du feu sous toutes ses formes dans et jusqu’à une distance de 200 mètres des bois, forêts, landes, maquis, garrigues, plantations et reboisements.

Cet arrêté court jusqu’au lundi 30 septembre 2019 inclus. En fonction des conditions climatiques, cet arrêté pourra lui-même être prorogé.

Je vous remercie d'en assurer la plus large diffusion.

Pour plus de précision, je rappelle que, même en dehors des périodes d’interdiction stricte, le brûlage des végétaux est réglementé toute l’année :

  • Ainsi, quelque-soit la nature des végétaux à éliminer, leur brûlage est strictement interdit en cas de vent d’une vitesse supérieure à 20 km/h (dès que les petites branches des arbres sont en mouvement),
  • En l’absence de vent, seuls le brûlage de végétaux d’origine agricole, forestières ou issus des obligations légales de débroussaillement est possible, dans le respect des conditions fixées dans l’arrêté préfectoral du 31 août 2012.
  • Le brûlage des déchets de jardinage des particuliers est interdit toute l’année sur l’ensemble du département.

Des sanctions sont prévues pour les personnes en infraction. Je vous rappelle qu'en tant qu'officier de police judiciaire, vous êtes compétent pour relever ces infractions.

Dans plus de 93 % des cas, les départs de feu de forêts sont dues à l’activité humaine, aussi, chacun est appelé à la prudence. La vigilance, le bon sens et le civisme de chacun sont primordiales pour l’adoption de comportements responsables permettant d’éviter tout risque de départ de feux.

Plus d’informations sur le site de l’État dans le Gard : http://www.gard.gouv.fr/Politiques-publiques/Securite-et-protection-de-la-population/Risques/Gestion-du-risque-feu-de-foret/Interdiction-d-emploi-du-feu


[...]

Sécheresse dans le Gard - 20 août 2019

21 août 2019 Mairie

Sécheresse : une situation exceptionnelle.
Les bassins versants du Vidourle et de la Cèze aval en crise

Gardon aval en alerte de niveau 2

M. le Préfet du Gard a réuni le comité de suivi de la sécheresse le 20 août 2019 pour faire le point sur la situation hydrologique du département.

Les épisodes pluvieux modérés de ces derniers jours n'ont pas permis de combler les déficits enregistrés sur les cours d'eau et les nappes phréatiques ces dernières semaines, en particulier sur une partie sud du département du Gard où la situation de sécheresse s'aggrave.

Météo-France prévoit peu de précipitations et des températures élevées pour les prochains jours.

M. le Préfet du Gard a donc décidé de :
  •     Placer les bassins versants du Vidourle, et de la Cèze aval en crise (97 communes),
  •     Placer le Gardon aval en alerte de niveau 2 (73 communes),
  •     Maintenir en alerte de niveau 2 le bassin versant Cèze amont et la zone Ardèche (46 communes)
  •     Placer le bassin versant Hérault en alerte de niveau 1 (27 communes),
  •     Maintenir en alerte de niveau 1 les secteurs Vistre – Vistrenque, et Gardon Amont,
  •     Maintenir en vigilance les secteurs Dourbie, Rhône et Camargue .

En alerte de niveau 1, le remplissage des piscines privées, le lavage des voitures et le fonctionnement des fontaines en circuit ouvert sont interdits. De plus, des restrictions d’horaires pour l’arrosage sont mises en place. Sont interdits l’irrigation agricole et des jardins potagers entre 10h00 et 18h00 (sauf pour les modes d’irrigation économes en eau). Pour l’arrosage domestique (pelouses, jardins d'agrément, …), des terrains de golf, et des espaces sportifs, l’interdiction s’étend entre 8h00 et 20h00.

En alerte de niveau 2, les interdictions supplémentaires concernent l’arrosage des espaces sportifs ainsi que celui des pelouses et espaces verts privés et publics. L’irrigation agricole et l’arrosage des jardins potagers sont interdits entre 8h00 et 20h00 (sauf pour les modes d’irrigation économes en eau), voire une nuit sur 2 si l’eau est prélevée dans un cours d’eau ou dans sa nappe d’accompagnement.

En crise, seuls les usages prioritaires de l'eau (liés à l'alimentation en eau potable, aux exigences de la santé, à la salubrité publique et à la sécurité civile) et l'abreuvement des animaux sont autorisés.

Ces mesures de restrictions ne sont pas applicables aux usages dont l’eau provient de la nappe d’accompagnement du Rhône, du canal BRL alimenté par le Rhône, ainsi que de retenues dont l’eau a été stockée en période où la ressource était abondante.

Sur les territoires classés en vigilance, il est demandé à chacun d’adopter un comportement écoresponsable, en utilisant l’eau de manière mesurée.

Le détail de ces mesures est disponible sur le site des services de l’État dans le Gard http://www.gard.gouv.fr/ et sur le site PROPLUVIA http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/propluvia/faces/index.jsp .

Un nouveau point sur la situation hydrologique du département est programmé le 6 septembre prochain.

Selon l’évolution de la situation, M. le Préfet du Gard pourra être amené à modifier les mesures de restrictions et de limitations des usages de l’eau.

[...]

Sécheresse dans le Gard - 30 juillet 2019

01 août 2019 Mairie

Sécheresse : des restrictions renforcées sur 133 communes des bassins versants de la Cèze Aval, de l'Hérault amont, du Vidourle et de l’Ardèche (communes gardoises)

M. le Préfet du Gard a réuni le comité de suivi de la sécheresse, le 30 juillet 2019, pour faire le point sur la situation hydrologique du département. Le département du Gard a subi, fin juin, un épisode de canicule intense, avec un impact significatif sur le niveau des
écoulements dans un contexte de faible pluviométrie depuis le début juin. Des mesures de restrictions ont été prises par arrêté préfectoral du 5 juillet 2019.

Depuis lors le Gard a subi un second épisode de canicule. En l’absence de précipitations significatives, les niveaux des nappes et les débits de l’ensemble des cours d’eau du département poursuivent leur baisse. La qualité de l’eau des rivières en est impactée, la hausse des températures entraînant une prolifération des algues.

Selon les prévisions annoncées par Météo-France, les températures devraient rester élevées et les quelques épisodes orageux attendus ne seront pas de nature à inverser les tendances à la baisse observées sur les nappes et les cours d’eau.

M. le Préfet du Gard a donc décidé de :
• maintenir les secteurs Cèze aval et Hérault amont (partie gardoise) en alerte de niveau 2 ;
• placer les secteurs du Vidourle et de l’Ardèche (partie gardoise) en alerte de niveau 2 ;
• placer les secteurs de la Cèze amont et des Gardons amont et aval en alerte de niveau 1 ;
• maintenir en vigilance les secteurs du Vistre et de la Dourbie ;
• placer la zone Rhône et Camargue en vigilance.

➔ En alerte de niveau 1, le remplissage des piscines privées, le lavage des voitures et le fonctionnement des fontaines en circuit ouvert sont interdits. De plus, des restrictions d’horaires pour l’arrosage sont mises en place. Sont interdits l’irrigation agricole et des jardins
potagers entre 10h00 et 18h00 (sauf pour les modes d’irrigation économes en eau). Pour l’arrosage domestique (pelouses, jardins d'agrément, …), des terrains de golf et des espaces sportifs, l’interdiction s’étend entre 8h00 et 20h00.

➔ En alerte de niveau 2, les interdictions supplémentaires concernent l’arrosage des espaces sportifs ainsi que celui des pelouses et espaces verts privés et publics. L’irrigation agricole et l’arrosage des jardins potagers sont interdits entre 8h00 et 20h00 (sauf pour les
modes d’irrigation économes en eau), voire une nuit sur 2 si l’eau est prélevée dans un cours d’eau ou dans sa nappe d’accompagnement.
Ces mesures de restrictions ne sont pas applicables aux usages dont l’eau provient de la nappe d’accompagnement du Rhône, du canal BRL alimenté par le Rhône, ainsi que de retenues dont l’eau a été stockée en période où la ressource était abondante.
➔ Sur les territoires classés en vigilance, il est demandé à chacun d’adopter un comportement écoresponsable, en utilisant l’eau de manière mesurée.

Le détail de ces mesures est disponible sur le site des services de l’État dans le Gard
http://www.gard.gouv.fr/
et sur le site PROPLUVIA
http://propluvia.developpementdurable.gouv.fr/propluvia/faces/index.jsp .

[...]

Fil RSS des articles de cette catégorie