ARPAILLARGUES lauréate 2021 Ville Prudente

Lors du 103eme congrès des maires de France qui s’est déroulé à PARIS, Gérard DAUTREPPE maire d’ARPAILLAGUES et AUREILHAC a reçu pour la ville, le label « Ville prudente »., le diplôme des communes qui s’engagent pour la sécurité.

Depuis de nombreuses années, l’association Prévention Routière valorise les initiatives des collectivités territoriales qui luttent activement contre l’insécurité routière. Depuis sa création en 1990, le concours des Écharpes d’Or a récompensé plus de 250 collectivités territoriales qui ont œuvré pour réduire le nombre et la gravité des accidents de la route sur leur territoire. Afin de donner un nouveau souffle à la relation qu’elle entretient avec les collectivités territoriales, l’association Prévention Routière a décidé de lancer le Label Ville Prudente.

L’objectif de ce label est de mettre en avant les communes les plus exemplaires en matière de sécurité et de prévention routières. Il est symbolisé  par un panneau installé à l’entrée des villes labellisées qui est remis chaque année à l’occasion d’une cérémonie officielle.

La commune fait en effet partie des 117 lauréats de l’édition 2021 de cette association «  Prévention Routière », pour les efforts réalisés cette année en matière de sécurité routière, avec plusieurs démarches réalisées auprès des différentes instances régionales ou départementales. La mise en place du STOP au carrefour de la mairie, l’installation en cours des radars pédagogiques pour limiter la vitesse dans la traversée du village sont également les éléments ms en avance par l’association. et pour les nombreuses démarches réalisées pour sécuriser le trafic sur l’ensemble du territoire de la commune.

LE PALMARÈS DES 117 NOUVELLES COMMUNES LABÉLISÉES !
A l’occasion du103ème congrès des maires et des présidents d’intercommunalité de France qui se tient à Paris,
l’association Prévention Routière et ses partenaires dévoilent les noms des 117 nouvelles villes labelisées pour cette
4ème édition du label « Ville Prudente ». Ce label récompense les communes, quelle que soit leur taille, qui luttent
contre l’insécurité routière, un objectif prioritaire ou important pour 9 maires sur 10 selon les résultats d’un sondage*
de l’association Prévention Routière.
Les principaux résultats de l’enquête « les élus locaux et la politique de sécurité routière dans leur ville »
L’association Prévention Routière a interrogé les maires quelques mois après leur prise de fonction afin de mieux connaître leurs actions et les attentes de leurs administrés en matière de sécurité routière. Selon cette enquête, les conditions de circulation, la prévention routière et l’aménagement de voirie sont l’une des priorités de leur mandat pour plus de la moitié des édiles (51%). Interrogés sur les plaintes les plus fréquentes des administrés concernant la sécurité routière, ils citent en premier lieu et très majoritairement la vitesse excessive (85%). Sont ensuite énumérés le
stationnement gênant ou dangereux (22%), la circulation des poids lourds (22%) ou encore la circulation devant les écoles (19%). La vision des élus est très similaire puisqu’ils sont 94% à partager les mêmes constats que leurs administrés. Près de deux tiers (63%) des élus déclarent que leur politique de contrôles routiers est avant tout p (30%) qu’elle est à la fois préventive et répressive, enfin, seuls 6% ont recours uniquement au répressif. Pour 16% des maires interrogés, la crise sanitaire a entrainé le report ou l’annulation d’actions de prévention. Enfin, un tiers des maires a entendu parler de ce label et plus de 8 sur 10 affirment qu’il donne plus de visibilité à la politique de sécurité routière menée. 317 labélisées partout en France Au total, le label « Ville Prudente » compte désormais 317 labélisées et couvre plus de 4,5 millions de Français. 117 communes ont obtenu le label cette année. En 2021, plus de 4 labelisées sur 10 atteignent le premier niveau de labellisation avec 1 cœur, près d’un tiers monte à 2 cœurs, 14% obtient 3 cœurs et moins de 5% 4 cœurs. 32 communes ont relancé leur candidature et ont obtenu un niveau de labélisation plus important. Parmi elles, 2 ont désormais 5 cœurs : Lorient et Gif-sur-Yvette. Une première depuis l’ouverture du label !
L e label «Ville Prudente» ou «Village Prudent» en bref
L’association Prévention Routière et ses partenaires ouvrent, dès aujourd’hui, la 5ème édition du label « Ville Prudente
». Pour candidater, rien de plus simple ! Il suffit de répondre au questionnaire sur www.villeprudente.fr. Si la commune
est éligible, elle est contactée pour une visite sur site des bénévoles de l’association qui examineront la conformité des
déclarations avec la réalité du terrain.

Le jury national se réunit chaque année en septembre pour définir l’attribution du nombre de cœurs. Les communes labélisées recevront un panneau « Ville Prudente » ou « Village Prudent » à disposer à l’entrée de ville. L’obtention de ce label témoigne de l’engagement des élus pour la prévention routière et d’une nouvelle vision des
déplacements sur leur territoire.

Félicitations aux 117 communes labélisées en 2021 !

Avec ses partenaires, l’association Prévention Routière dévoile le palmarès de la 4e édition du label «Ville Prudente». Témoignage de l’engagement des élus pour la prévention routière !

Un palmarès en cinq niveaux de labellisation

Palmarès communes de la région

Sur les 117 communes labélisées en 2021 : plus de 4 sur 10 obtiennent 1 cœur ; près d’un tiers atteint 2 cœurs ; 14% obtiennent 3 cœurs et moins de 5%, 4 cœurs. Et sur les 32 communes qui ont grimpé dans les échelons de la labellisation après une nouvelle candidature, 2 d’entre elles parviennent à 5 cœurs. C’est la 1ère fois !

Désormais, la communauté des villes et villages prudents rassemble 317 communes de tous les territoires.

.Ville Prudente 2021

Cérémonie de remise du label Ville PrudenteEdition 2021. Salon des Maires, porte de Versailles Paris.

« Les élus locaux et la politique de sécurité routière dans leur ville », principaux résultats de l’enquête*

L’association Prévention Routière a interrogé les maires quelques mois après leur prise de fonction.  Objectif : mieux connaître leurs actions et les attentes de leurs administrés en matière de sécurité routière.

Parmi les résultats :
– les conditions de circulation, la prévention routière et l’aménagement de voirie sont l’une des priorités de leur mandat pour plus de la moitié des maires (51%) ;
– la vitesse excessive est, de loin, la plainte la plus fréquente de la part des habitants (85%), suivie du stationnement gênant ou dangereux (22%), de la circulation des poids lourds (22%) ou de la circulation devant les écoles (19%) ;
– en très grande majorité (94%), les élus partagent ces mêmes constats. Leur politique de contrôle routier est avant tout préventive pour près des 2/3 d’entre eux (63%) ; elle est à la fois préventive et répressive pour moins d’1/3 ; elle est uniquement répressive pour seulement 6% ;
– la crise sanitaire a entrainé le report ou l’annulation d’actions de prévention pour 16% des maires interrogés

Par ailleurs, 1/3 des maires interrogés a entendu parler du label Ville Prudente.
Et pour plus de 8 sur 10, ce label donne plus de visibilité à la politique de sécurité routière menée.

Étude « Les élus locaux et la sécurité routière dans leur ville », association Prévention Routière/ OpinionWay 2021. Échantillon représentatif de 300 communes. Les élus locaux interrogés occupaient les fonctions de maire, 1er adjoint ou adjoint en charge de la sécurité routière. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, Les interviews ont été réalisées du 15 mars au 2 avril 2021 par téléphone.


*