Le comment vivre ensemble

Chiens et chats errants : Il est rappelé aux propriétaires de chiens et de chats, que la divagation de ceux-ci est absolument interdite. Les chiens doivent impérativement rester à l’intérieur des propriétés closes et entourées de clôtures infranchissables par les bêtes.

Nuisances sonores
Les beaux jours arrivent ! Les tondeuses et le bricolage vont donc reprendre. Aussi, nous nous permettons de vous rappeler les règles de bon voisinage.
En effet, un arrêté préfectoral détermine les horaires pendant lesquels il est autorisé d’utiliser des engins provoquant des nuisances sonores pour le bien être et la bonne entente de tous :

Les jours ouvrables de 8h30 à 12h00 et de 14h00 à 19h30,
• Les samedis de 9h00 à 12h00 et de 15h00 à 19h00,
• Les dimanches et jours fériés de 10h00 à 12h.

Feux déchets verts / Par ailleurs, peut-on faire brûler les déchets verts dans son jardin ?
Un particulier n’a pas le droit de brûler ses déchets ménagers à l’air libre, et ce quelle que soit la saison.

Pourquoi cette interdiction ?

Brûler des déchets verts, surtout s’ils sont humides, dégage des substances toxiques pour les êtres humains et l’environnement (des particules fines notamment) . Par exemple, brûler 50 kg de végétaux à l’air libre émet autant de particules fines que rouler pendant 14 000 km avec une voiture à essence neuve. Il faut également tenir compte des possibles troubles de voisinage (odeurs ou fumées) et des risques d’incendie.

En cas de non-respect de l’interdiction

Il est possible d’alerter les services d’hygiène de la mairie en cas de non-respect de l’interdiction de brûler les déchets verts chez soi. La personne qui brûle des déchets verts à l’air libre peut être punie d’une amende de 450 € maximum. Si ses voisins sont incommodés par les odeurs, ils peuvent par ailleurs engager votre responsabilité pour nuisances olfactives. Les déchets dits « verts » produits par les particuliers sont considérés comme des déchets ménagers. Ainsi, il est notamment interdit de brûler dans son jardin :

l’herbe issue de la tonte de pelouse,
les feuilles mortes,
les résidus d’élagage,
les résidus de taille de haies et arbustes,
les résidus de débroussaillage,
les épluchures.
Les déchets verts devront être déposés en déchèterie mais, vous pouvez également en faire un compost individuel .

En respectant ses règles vous pourrez bricoler, tondre et composter tout continuant de vivre en harmonie avec vos chers voisins !